Bonjour Zoé, merci d’avoir accepté d’être l’ambassadrice Maison Paon du mois de juin 2021 ! Ce statut a été créé pour remercier les clientes les plus engagées dans l’aventure Maison Paon et vous en faites partie alors merci pour tout.  

Pour commencer, pourriez-vous nous raconter votre histoire ?

Je m’appelle Zoé, j’ai 28 ans, et je suis une tourangelle pure souche. Je travaille en tant qu’ingénieure d’étude spécialisée en qualité de vie au travail dans une université en dehors de ma ville natale (mais pas trop loin). Je suis très attachée au monde de l’enseignement supérieur, et cela est d’autant plus vrai que j’ai eu un parcours scolaire difficile, avec une déscolarisation à l’âge de 16 ans. Mon retour un peu craintif aux études à 20 ans m’a permis de me rendre compte que j’avais une véritable soif d’apprendre et le goût du challenge intellectuel.  Sinon mes proches me voient comme une bobo “gauche caviar”, ce que je leur accorde assez bien, avec tout l’aspect d’auto-dérision que cela peut avoir.

Qu’est-ce qui vous motive au quotidien ?

Objectivement, je crois que ce qui me motive le plus c’est certainement l’idée d’essayer d’accomplir des choses qui apportent à ceux qui sont près de moi, sans forcément que cela me soit associé en tant que personne, mais en tant que geste. C’est ce que j’essaye de faire tous les jours aussi bien auprès de mes proches qu’au travail, trouver des outils pour progresser, les transmettre, et les rendre accessibles et intelligibles à chaque fois que possible. D’ailleurs, je crois que c’est l’un des buts humanistes du monde de la recherche.

Sinon mes inspirations sont du côté de la lecture scientifique, de la pratique de la photo, et parfois via la cartomancie lorsque j’ai besoin de prendre du recul sur moi. Les voyages sont aussi très importants, mais je crois qu’il va falloir patienter encore un peu…

 

Zoé-amabassadrice-maison-paonQuelles sont les trois choses dont vous ne pouvez pas vous passer ?

La première chose qui me vient tout de suite à l’esprit ce sont les moments globaux avec ceux que j’aime. C’est surement très bateau et consensuel, mais ces souvenirs avec eux me réconfortent beaucoup, et m’ont particulièrement aidé depuis le début de la pandémie. 

La deuxième chose, ce sont des conversations qui bousculent, secouent, parce qu’elles remettent en perspectives toutes nos représentations, parce qu’elles ouvrent un champ des possibles incroyable. C’est quelque chose aussi que je retrouve beaucoup dans les livres (je suis une grosse lectrice), et que je partage souvent avec les autres. 

La troisième pour montrer mon côté un peu matérialiste, ce sont mes virées à Paris ou je vais faire le plein lors de la période de Noël. Passage obligatoire au Bon Marché, dans le marais… C’est un rituel que j’ai institué depuis plusieurs années, et auquel je tiens. 

Si vous pouviez avoir un pouvoir magique, lequel serait-ce ? 

Certainement de pouvoir me téléporter de façon random pour participer à de grands moments aux quatre coins du monde. Mon gout pour l’anthropologie est de pair avec celui des voyages. 

L’été arrive… Quel est votre must-have pour la belle saison ?

Des copains comme les miens pour passer de super moments en terrasse

Pourriez-vous nous parler de votre expérience avec Maison Paon ?

L’été 2020, j’avais repéré la boutique parce que j’ai l’habitude de me garer rue Nericault Destouches. J’ai tout de suite eu l’œil attiré pour le coté raffiné et un peu confidentiel. Porte passée, j’ai adoré le concept et Floriane pour le courage que je lui trouve de se lancer en tant que jeune femme auto-entrepreneuse avec son concept. Son éthique autour de produits responsables, locaux m’a touché. 

Depuis c’est ma boutique réflexe quand je veux faire un cadeau ponctuel, ou que je veux m’acheter une petite chose pour me faire plaisir. 

 

Quels sont vos petits bonheurs du quotidien ?

Ecouter la pluie lorsque je suis au chaud, laisser mon chat venir se mettre contre mon ventre et dormir, aller voir les gens dans la rue et leur dire que je les trouve cools/stylés/beaux, acheter des petits cadeaux lorsque cela me fait penser à quelqu’un… 

L’un de vos derniers coups de cœur ?

L’interview d’Axel Khan sur France Inter, expliquant avec une sérénité déconcertante que son cancer avait gagnée, qu’il allait mourir d’ici peu, et qu’il préparait le passage de témoin pour la ligue contre le cancer, dont il était président jusqu’alors. C’est un coup de cœur dans le sens ou c’est une attitude qui me marquera longtemps, celle d’une grande personnalité (tourangelle), qui face à l’insurmontable, accepte ne pouvoir faire plus, et appréhende l’avenir sans lui avec gratitude. 

Pour terminer, avez-vous un conseil mode, déco, papeterie, beauté… à donner en tant qu’ambassadrice Maison Paon ?

Je pourrais donner des idées liées à mes goûts, mais je pense que ce qui est nécessaire est d’acquérir ce qui procure de l’émotion, en consommant moins mais mieux. Autrement dit, se poser la question ” Est-ce que ce que je choisi me fait du bien ?”

J’ai une pensée particulière pour les jolies cartes de Clarisse Denoncourt, dont les dessins me touchent beaucoup, et que j’ai plaisir à offrir pour chaque grande occasion. L’important c’est de se sentir bien dans son univers. 

Privacy Preference Center